Des vélos pour tous

paru dans Presse Océan.

Elle rêvait d’un food-truck. Elle loue finalement des vélos à La Bernerie. Elle n’a pas oublié les handicapés

C’était il y a plus de deux ans maintenant. Martine Lecomte a alors 43 ans. Elle exerce comme aide soignante dans l’Est de la France mais a envie de changer de cap.

J’ai toujours rêvé d’un food-truck. J’étais partie pour en acheter un.

L’envie de s’occuper de personnes en situation de handicap

Et puis une idée lui vient : ouvrir un magasin de location de vélos. Elle lance une étude de marché et a tout de suite vu qu’il y avait un créneau.

Elle installe Vélo Ty Retz à La Bernerie entre le coeur de la commune et la plage.

C’est une zone fortement touristique. Le point de départ de nombreux circuits. Nous avons évidemment une très forte activité l’été. Depuis les vacances de Pâques, nous avons beaucoup de demandes.

Le bouche-à-oreille fonctionne. Elle fidélise ses clients. Mais un jour un jeune enfant autiste arrive dans son magasin.

J’avais l’habitude de travailler avec des personnes handicapées. Cela m’a redonné l’envie de m’occuper d’eux, à ma façon.

Elle achète un premier tricycle adapté, décroche le le label Eco-tourisme Innovant, qui lui permet d’empocher 10 000 EUR. Une somme immédiatement utilisée pour acheter un tricycle allongé correspondant aux cyclistes polytraumatisés.

Martine Lecomte a noué des partenariats avec des campings et les offices de tourisme. Elle a créé une association permettant aux structures engagées dans la prise en charge du handicap d’obtenir des tarifs préférentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*